Balbuzard pêcheur (2023)

C’est une immense émotion de vous dévoiler ce modèle car c’est l’un des oiseau qui me touchent au cœur à chaque rencontre ! Cette année j’ai eu la joie (comprendre: j’ai sauté dans tous les sens) d’en observer deux en migration au dessus de mes chères Pyrénées.
Le premier, c’était le 19 Août, j’étais dans la forêt depuis une semaine avec une joyeuse troupe d’amis (on était 45, dont une majorité en enfants !). Nous avions choisi une belle clairière d’altitude pour vivre une semaine sauvage (ce n’était donc pas un col de suivi de migration). Nous avons eu 5 jours de brume et seulement les deux derniers jours de soleil. J’ai alors proposé à ceux qui le désiraient de passer une après midi à observer le ciel, et à plier quelques origamis. Entouré de 5-6 enfants curieux, nous avons observé des dizaines d’hirondelles de fenêtre, un grand aigle royal, un couple d’aigles botté, tout cela en pliant des origamis ! J’avais un œil sur le ciel en permanence.

Et puis soudain, ce fut son tour. Le battement ininterrompu de ses deux grandes aigles, son sourcil noir bien marqué, aucun doute, c’était le Balbuzard pêcheur ! Le roi des lacs et des étangs !
L’euphorie s’est emparée de moi, et puis je leur ai expliqué, j’ai tenté de leur dire la chance que nous avions eu, et je pense qu’ils l’ont bien perçue. Depuis ce jour certains ont chopé le virus de l’ornitho (et je les ai emmené sur un col où il y a un suivi de migration justement, et où un second balbuzard nous as fait le cadeau de son passage ! C’était au col du Soulor, grâce à l’asso Oiseaux Cols libres).
Tout de suite après, je leur ai proposé d’essayer de faire un balbuzard en origami, que je n’avais toujours pas plié moi! Et ce fut un moment magique! Voir dans leurs yeux des éclairs de joie lorsqu’ils sont sur une piste… leurs mains qui tâtonnent, essayent, plient et déplient. J’ai rapidement trouvé comment obtenir les bonnes couleurs pour les ailes, il restait donc le visage, Le plus important ! Et ils ont cherché. Et certains ont trouvé de belles idées. Louis avait même réussi à avoir le bon visage sur une face.
De retour chez moi je me suis attelé au pliage sur papier mouillé, et je vous le livre maitenant.

Plié à partir d’un carré de papier Arches (185 g/m²)