Deux rois des cimes

Je sentais qu’il fallait y aller.
Prendre mon vélo, pédaler, le pousser parfois, puis le laisser près d’un arbre.
Et continuer, à pied. Monter encore.
Toujours.
Se rapprocher du ciel.
S’arrêter pour respirer, manger quelques fruits secs, puis repartir.
Choisir un endroit dégagé, tout là-haut.
Et attendre.
Espérer qu’il vienne.
Frissonner quand se pointe l’Aigle royal.
L’observer un long moment.
Et se réjouir tellement profondément quand apparaît le Gypaète barbu.
Deux seigneurs des cimes.
Au rendez-vous.
C’était hier.
J’en avais rêvé.
J’ai l’impression d’y être encore.
Lire la vidéo

Contact

Jonathan Rebouillat
(+33) 7 68 67 54 84
jonathan.rebouillat@yahoo.fr