Fuligule morillon (2024)

Ô Fuligule, présence discrète des lacs et des étangs !
Tu vogues délicatement sur les flots, la mèche au vent.
Ton œil est un bijou doré, étincellant.
T’observer est une joie profonde,
Car ta beauté rayonne généreusement
à travers jumelles et longues-vues.
J’ai tenté de plié un rectangle de papier en ton honneur.
Noir sur une face et blanc de l’autre.
Impossible de suggérer ton regard d’or avec uniquement ces deux couleurs.
C’est la dure loi de l’origami. Mais j’ai le sentiment de te voir quand même, dans ton élégant plumage noir et blanc.
Et cette mèche qui virevolte avec le vent, elle s’est courbée entre mes doigts.
Je suis heureux de rendre hommage à cet oiseau que peu connaissent vraiment et qui est très commun.
L’émerveillement devant la vie est infini.
Ouvrons les yeux, et les cœurs !

PS : Les prémices de ce modèle sont nés à la Cité des oiseaux, en Vendée, lors d’un atelier que je donnais lors de l’inauguration de l’exposition dédié à mon travail (visible jusqu’à fin 2025). J’avais observé quelques heures plus tôt plusieurs fuligules morillons sur le grand étang de la réserve. Un autre modèle est né là-bas, je vous le dévoilerai bientôt.

Plié à partir d’un rectangle de papier Arches (185 g/m²)