Grand Tétras (2023)

C’est un mythe.
Un trésor en péril.
Un oiseau majestueux des vieilles forêts d’altitude.

En mai dernier, un ami m’a amené sur une place de chant qu’il suit depuis plusieurs années.
Au premières lueurs du jour, la forêt s’est mise à chanter.
Un mâle.
Un deuxième.
Au loin, un grand duc s’est mêlé au concert.
Quelle magie d’entendre ces deux Grands chanter ensemble !

Lorsque la lumière finit par éclairer l’arène, on a compté trois mâles et deux femelles. Quel spectacle ! J’étais comme dans un rêve.

Je vous dévoile aujourd’hui l’origami qui est né de cette rencontre. Je l’ai photographié dans un écrin de nature sauvage, tapissé de mousses, où les arbres morts hébergent mille vies.

Je vous conseille la lecture de « L’oiseau-forêt » de Michel Munier. C’est un livre magnifique, un hymne d’amour à cet oiseau et aux vieilles forêts qui l’hébergent encore.

Plié à partir d’un carré de papier Arches (185 g/m²)