Grue cendrée et moi

Humilité

Voilà le mot qui me vient lorsque je vois cette photo. Mon regard sur cette grue de papier. Mon regard sur le vivant.

Je n’admire pas mon œuvre. Pas du tout. Je vois plus loin. Je vois l’oiseau qu’elle représente. Je me sens petit face à l’incroyable beauté du monde sauvage. Son immense force aussi.

La grue et ses migrations fascine les peuples depuis la nuit des temps. Ne cessons pas de nous émerveiller.

Photo : Yann Arthus Bertrand
Grue cendrée : un seul rectangle de papier plié (15cmx6m)

Si vous voulez découvrir un peu de la magie des grues cendrées je vous conseille les films de Maxence Lamoureux. La projection de son troisième film à leur sujet au festival de la Salamandre, en présence de deux danseuses (qui ont dansé avec les grues), fut l’un des moments les plus émouvant de cette année pour moi.

Plié à partir d’un rectangle (15 cm x 6 m) de papier Arches (300 g/m²)