Grand requin blanc (2020)

Ma plongée dans les profondeurs de l’océan m’a permis de rencontrer un nouvel ami. Je dois vous avouer qu’une légère appréhension m’a traversé avant d’approcher mes mains de ce carré de papier: lorsque le requin serait là, je devrais retirer mes doigts assez vite au risque d’en perdre quelques-uns… Après quelques longues minutes d’apnée, son regard me transperça, sa gueule entrouverte me figea, il se tenait là devant moi, avec son immobilité feinte. Quelle présence !

Plié à partir d’un carré de papier Arches (185 g/m²)