Sitelle torchepot (2020)

Gracile et acrobate, la sittelle parcourt les troncs des arbres la tête en bas.

Ce fut un sacré défi d’obtenir en peu de plis la forme si particulière de son corps, comme un croissant de lune, tout en respectant sa robe bicolore.

Mon sang n’a fait qu’un tour lorsque je me suis rendu compte que j’arriverai à dessiner son sourcil noir, si caractéristique, en repliant légèrement le papier. L’ombre ainsi créée permet de rendre le modèle tricolore, une première dans mon expérience origamique !

Plié à partir d’un carré de papier Arches (185 g/m²)